Actualités
17 Fév 2020|

Le Mouvement pour l’Alsace a défini ses orientations politiques

Le Mouvement pour l’Alsace a défini ses orientations politiques

Le MPA a tenu son Conseil d’administration ce samedi 1er février 2020 à Strasbourg. Il a analysé les résultats du sondage IFOP Enquête sur la question régionale en Alsace. Tous les membres se sont félicités de la grande stabilité de l’opinion des Alsaciens et de la volonté de 68% de retrouver une région Alsace à part entière, malgré le forcing de la région Grand Est pour imposer son image et sa prétendue identité. Particulièrement encourageant est le renforcement de cette position chez les jeunes, pourtant très visés par la propagande régionale. C’est aussi un message clair adressé aux promoteurs de la Collectivité européenne d’Alsace dont la notoriété reste modeste et qui devrait se montrer plus fermement comme la matrice de la future Région Alsace.

Un débat approfondi a été consacré au souhait d’une majorité de la population de voir se créer un parti régional. Ceci indique incontestablement une demande populaire pour un renouvellement de l’offre politique face aux partis existants.

Le Conseil d’Administration du MPA a deux messages sur ce sujet.

D’une part, il souhaite courage et succès à ceux qui décideront de s’engager dans cette voie et ses membres seront très attentifs à la redynamisation de l’action politique dans notre région.

D’autre part, une très nette majorité des administrateurs s’est prononcée contre le projet de transformer le MPA en parti politique. Ils entendent, conformément aux engagements pris lors de la création du MPA, conserver à celui-ci son statut de mouvement qui réunit des militants de toutes sensibilités sur le seul objectif pour lequel le MPA a été créé : le rétablissement d’une Région Alsace hors du Grand Est. Ce combat demande l’union de tous ceux qui ont ce but et non une compétition entre eux ; exigeant du temps, il doit se situer dans la durée, hors des contingences passagères.

Un dernier point important a été la confirmation de la campagne de labellisation des candidats têtes de listes aux élections municipales afin qu’ils ou elles adhérent à la Charte Maires d’Alsace qui comporte deux engagements simples, partagés par la grande majorité des citoyens : promouvoir les valeurs de notre patrimoine local et soutenir les initiatives visant à faire de la Collectivité Européenne d’Alsace une Région à part entière, libérée du carcan du Grand Est.

Le MPA appelle les électeurs à interpeller les candidats à ce sujet.