Actualités

Législatives 2024 : interpellons les candidats

Législatives 2024 : interpellons les candidats

Chers Membres du MPA,

Je vous écris dans un moment particulièrement crucial et préoccupant pour l’évolution de notre pays. Vous suivez les débats nationaux sur vos media respectifs. Mais parce que c’est l’objet du MPA, je souhaite aussi vous parler de l’Alsace.

Son devenir institutionnel n’est pas un enjeu majeur dans la grande bataille politique. Les précédentes élections ont toutefois montré que c’est un objectif important pour les électeurs alsaciens dont une partie significative, capable de faire la différence dans les votes, se détermine en fonction de la position des candidats sur ce sujet. Et les résultats électoraux en Alsace auront un impact national non négligeable puisque l’actuelle majorité gouvernementale compte ici 11 députés sortants.

Le MPA est une association qui réunit des responsables de sensibilités politiques différentes. Il ne présente pas de candidats et n’en soutient aucun personnellement. Il prêtera cependant une attention toute particulière aux engagements concrets qu’ils prendront sur le rétablissement d’une région Alsace et à la crédibilité des promesses ainsi faites. Il invite les candidats à s’exprimer clairement sur un sujet depuis longtemps en débat et sur lequel ils ont forcément une opinion, en dehors même des programmes nationaux.

L’expérience montre qu’une demande écrite adressée aux candidats ou à leur parti a un faible impact. Il est préférable de s’adresser à eux directement, de vive voix, soit lors de réunions publiques, soit sur les places publiques. C’est pourquoi je vous invite à être attentifs aux annonces faites afin que vous puissiez  aller à leur rencontre à ces occasions. Posez leur les questions qui vous préoccupent, mais demandez-leur aussi chaque fois, en votre nom et même au nom du MPA, ce qu’ils feront très précisément pour obtenir enfin la transformation de la Collectivité européenne d’Alsace en région de plein exercice, hors du Grand Est. Et n’hésitez pas à les relancer si les réponses vous paraissent trop vagues et incertaines.

Moi-même et mes collègues du Conseil d’administration du MPA nous agirons de notre côté par toutes les voies et auprès de toutes les personnes qui permettront de faire progresser notre projet. A cet égard, la déclaration du Président de la République sur une réduction des strates du mille-feuille administratif ouvre de nouvelles perspectives, quoique brouillées par la confusion politique générale.

Mais il faut y travailler, denn M’r schaffes

Avec mes plus cordiales salutations.

André REICHARDT

 Sénateur Président du MPA

Restez informé en vous inscrivant à notre newsletter.